Histoire

Son Histoire :

Hippocrate le bras levé enseigne à Claude Galien (né 5 siècles plus tard) - Cathédrale Agnani au sud de RomeEn Grèce antique, Hippocrate le Grand, médecin au 5ème siècle av JC, est considéré comme le père de la naturopathie moderne. Pour ce « maître », la maladie est la conséquence de facteurs environnementaux, de l’alimentation et des habitudes de vie. Son digne héritier, Claude galien écrivit de nombreux ouvrages dont certains sur l’hygiène, la diététique, les techniques manuelles et l’exercice.

Le XIIIème siècle a vu apparaître l’école de Montpellier à la fois vitaliste et symptomatique

Les XIXème-XXème siècles : le courant hygiéniste américain a été très vivace avec  Benedict Lust, fondateur de ce courant moderne, Herbert Shelton qui a beaucoup travaillé et écrit sur le jeûne.

Le XXème siècle : Des courants forts existent aux Etats-Unis et au Canada. En Europe, la naturopathie s’est enrichit, des travaux du Dr Katherine Kousmine en Suisse, Dr Salmanoff en Russie, Louis Kuhne, Johanna Budwig, Johann Schroth, etc. en Allemagne et de nombreuses écoles existent aujourd’hui.

Pierre-Valentin Marchesseau est à l’origine de la pratique contemporaine française. Lui ont succédé, Alain Rousseaux, André Roux, André Passebecq, Daniel Kieffer, etc…

Aujourd’hui, des institutions  telles que l’OMNES, la FENAHMAN et autres organisations  fédèrent et encadrent cette approche holistique de la santé.