Shirataki en wok

Peu calorique, le konjac (shirataki = format spaghetti) est un allié minceur. C’est aussi un aliment riche en fibres, ce qui lui confère notamment son effet coupe-faim, avec des vertus digestives et une petite action détoxifiante. Il aide à réduire le cholestérol !

Niveau de difficulté

Moyen

Ingrédients pour 1

  • 100 g de shirataki de konjac
  • 100 g d’escalope de dinde
  • basilic frais ou coriandre fraîche
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • quelques haricots verts
  • 2 feuilles de blette
  • sauce soja (à teneur réduite en sel)
  • un peu d’huile d’olive
  • gingembre frais
  • 1/4 de citron vert
Shirataki ou spaghetti de Konjac

Préparation

Les pâtes
  • Couper le filet de dinde en lamelle et le mouiller de sauce soja. Laisser mariner.

  • Peler et émincer l’oignon. Le faire revenir doucement dans le wok avec un peu d’huile d’olive.

  • Pendant de temps, Égoutter les shirataki et puis bien les rincer à l’eau claire.

  • Les plonger 2 minutes dans une casserole remplie d’eau bouillante salée. Égoutter. Réserver.

  • Cuire les haricots verts : 10 minutes au choix à la vapeur douce ou à l’eau

  • Couper la carotte en très fines lamelles.

  • Mettre à cuire au wok les lanières de dinde marinées.
  • Ajouter les carottes les feuilles de blette… les haricots cuits. Mélanger souvent pendant 1 minute.

  • Râper du gingembre directement sur la préparation

  • Incorporer les shirataki

  • Juste avant de servir, ajouter le basilic ou la coriandre ciselée et présenter avec le citron que chacun pressera.

Recommandation

Lorsque l’on consomme du konjac, il est indispensable de l’accompagner en buvant un verre d’eau et de bien s’hydrater tout au long de la journée.

Bon appétit